2011: A Year in 824 episodes

(sv) sweeping a girl off her feet
Note au cas où y'aille encore des gens qui lisent ce blogue: ce billet est en anglais parce que, ben, la majorité de mon blogue est en anglais maintenant, même si ça paraît pas. Et de toute façon, une image vaut mille mots, etc.

So, last year I made a post that was very much appreciated by me, my husband, and a lot of spam commenters. It was my 2010: A Year in 450 episodes post! I still like looking at it a lot. But I had actually watched 900+ episodes, and not 450, so I started 2011 with plenty of good will, all "I will start RIGHT AWAY and do episodes BASICALLY AS I WATCH THEM"! Which I did! For maybe two or three weeks. I'm still sad that I didn't manage to do all of it, but then, I watch a lot of TV. And I did do better than last year.

A couple of warnings: this is the least dial-up friendly post of all time. And also, there are a couple of spoilers, but, well, it's one cap per episode, so it doesn't say that much. Plus I mostly picked caps where people made out, so, mostly those types of spoilers. And I was careful for The Wire, so you have no excuse not to watch it.

Without further ado! 824 episodes watched in 2011 (or almost)Collapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Des fois t'as des journées où tu te dis: ouin, on aurait peut-être pu rester couchés, hein? Ou au moins rester à lire dans notre chambre ou quelque chose. Hier était ce genre de journée! Heureusement mon merveilleux mari a pris ça en riant et m'a remonté le moral (tout en chialant, aussi, on est pas des saints quand même). En y repensant le lendemain rien de si terrible n'est arrivé, juste une couple de déceptions. Ça fait des histoires à raconter, blablabla.

Il faisait gris et la météo annonçait de la pluie alors j'ai proposé à Dom qu'on fasse une journée de fanatiques de Lucy Maud Montgomery: la maison où elle est née, le phare dans Anne's House of Dreams, deux maisons de ses cousins à Park Corner (Silver Bush et Ingleside), et peut-être l'ancienne gare de Kensington. Dom a trouvé fort corrects les deux premiers tomes d'Anne, mais il n'a pas l'amour infini que j'ai envers Lucy Maud Montgomery; quand même, comme y'avait pas de meilleure idée, il m'a écoutée.

Lucy Maud Montgomery birthplacePetite maison
Page de scrapbook de LMMChambre où LMM est née

Lucy Maud Montgomery Birthplace, Cape Tryon Lighthouse, Silver Bush, Kensington, and a day at the beach!Collapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Je prends une pause dans le débat enlevant entre Dom et moi sur le sujet suivant: "Allons-nous faire un tour à la station de train de Kensington demain?" (moi: "C'est une part importante de l'histoire! C'est là que Matthew va chercher Anne!" lui: "C'est un SALON DE COIFFURE!!!") pour vous parler de ma belle journée à folâtrer à Cavendish, où il fait le temps frisquet de 18 degrés avec ben du vent.

Après avoir pris un bon déjeuner (on s'est repris du bacon 2-3 fois. Ron Swanson, si les Emmys ne pensent pas à toi, nous oui) on a pris le grand chemin vers Green Gables. (Je dis "long" parce que le court implique de traverser le terrain de golf et d'être là en deux minutes.) Je vous avertis: j'ai pris vraiment beaucoup de photos.

Déjeuner: pain doré, bacon, pain aux bananesReproduction du trousseau de LMM
Premières éditions, manuscritsDom est un fermier

Green Gables, maison de Lucy Maud Montgomery, parc national de CavendishCollapse )
(anne) and vision of things not seen
Pas besoin de passer par le bout plate de chaque billet de blogue-jamais-updaté où je m'excuse de pas écrire plus souvent, hein? Tout le monde s'en fout. Je suis en voyage! Il y a quelques mois j'ai dit à Dom "ah, man, ça serait vraiment le fun d'aller à l'île du Prince-Édouard!" Et il a répondu "okay, man, on y va". Oui oui, avec de la romance de même dans la voix. C'est comme ça quand t'es marié depuis un an. (Et non maire depuis un an comme autocorrect voulait me faire dire.)

L'île du Prince-Édouard, j'ai le goût d'aller là depuis que j'ai 10 ans et que ma mère m'a donné une copie d'Anne la maison aux pignons verts quelques jours avant Noël pour me faire patienter. (Y'a des traces de cannes en bonbon sur le livre, d'ailleurs.) J'ai lu la série complète d'Anne à peu près mille fois, et tous les autres livres de Lucy Maud Montgomery sauf un (et peut-être deux, y'en a un que c'est flou). J'ai même parti un bookclub (reading_lmm) en préparation mentale de ma visite icitte. Bref, j'ai fait un itinéraire très plein de Lucy Maud, et ce voyage s'inscrit sous le thème "bouffe & bouquins" (bouffe parce que, man, faut ben que Dom fasse quelque chose).

Bout de pontVers la fin du pont, à l'approche de l'île
Champ de patatesKindred Spirits

11 heures de route, une auberge à Cavendish-by-the-Sea, et CharlottetownCollapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Si vous lisez ceci avec un lecteur RSS qui coupe pas les entrées à la même place que livejournal, je m'excuse sincèrement. Parce que ceci est un post fleuve qui risque de s'approcher de votre limite de download.

Cette année, j'ai écouté 948 épisodes de télévision. (Je risque de finir Fringe aujourd'hui et de faire un beau chiffre rond de 950. Ou peut-être que je vais écouter le Bye Bye et finir avec 951. Rien n'est certain!) Rendue à la moitié de l'année, je me suis dit: "tiens, je devrais trouver une image de chaque épisode et faire un gigantesque picspam de la mort avec ça". Sauf que quand on écoute 3 épisodes par jour et qu'on est paresseux, ça fait beaucoup. C'est pourquoi je vous présente aujourd'hui les 450 premiers épisodes que j'ai écoutés en 2010, ce qui nous amène seulement à la fin du mois de mai. Quand même, c'est mieux que rien? Résolution #4875 pour 2011: commencer mon piscpam à mesure.

Un bref avertissement: il y a des spoilers relativement vagues pour certains shows, genre Battlestar Galactica et Lost. J'aime ça quand le monde se frenchent, faike souvent c'est des spoilers de ça. Si vous vous attardez pas trop à regarder des images que vous reconnaissez pas, vous devriez être corrects. Pis aussi, cette page pèse genre 20 000 mbs.

Sans plus d'adieu (lol, ça se dit pas en français ça), voici: 450 episodes en 2010Collapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Bon, on va faire comme si ça faisait pas trois mois depuis mon dernier billet, d'accord? Ça m'angoisse trop de résumer tout mon automne - qui a été particulièrement chargé. Aussi, j'étais supposée écrire un autre billet sur mon mariage, hein? Ben, ça va bientôt faire six mois que je suis mariée, et j'ai même pas encore fini d'envoyer mes cartes de remerciements. Donc ça va prendre le bord pour l'instant. (Planification de célébration pour le sixième mensiversaire: foie gras acheté en voyage de noces et macarons presque-Ladurée. J'ai hâte.)

Je vais donc faire comme si de rien n'était et vous faire une petite recommandation de rien du tout: l'application Lose It! J'ai dit "de rien du tout" pour baisser vos attentes, parce que dire "voici quelque chose qui a CHANGÉ MA VIE", ça fait un peu mélodramatique. Sauf que c'est vrai! Juste en rentrant les calories des choses que je mangeais, j'ai perdu 26 livres. En trois mois. Sans aller au gym une seule fois. (Maudit que c'est plate, faire du sport, hein? Le moins possible, svp, j'ai besoin de temps pour écouter la tv.)


En fait, je me suis rendu compte que je mangeais vraiment trop. Pas nécessairement des mauvaises affaires, mais juste trop. Comme un professeur de nutrition l'a prouvé avec son régime de Twinkies, tant que tu manges moins de calories que ce que tu dépenses, tu vas perdre du poids. Même si tu manges des Joe-Louis à longueur de journée. (D'ailleurs, un petit Whippet de temps en temps? Juste 50 calories. Woohoo!) Bref, avec l'application, j'ai pu mieux calculer ce que je mangeais, pis faire certains changements pas radicaux du tout à mon alimentation, et j'ai littéralement fondu. (No, I literally mean literally.) J'ai réduit mon bol de céréales au chocolat à un demi-bol. J'ai remplacé mon bagel extra fromage à la crème par un tortilla à la sauce tzatziki (bonus: extra délicieux). J'ai coupé dans les jus de fruits et je bois plus d'eau. Je mange végé une fois de temps en temps.

Je mange encore des biscuits, des gros hamburgers de chez Victor, pis des cuillères de Nutella. Mais seulement quand il me reste des calories dans ma journée. Pis ça marche! Je veux pas faire du prêchi-prêcha pis avoir l'air de la fille qui dit "ce nouveau régime a changé ma vie, essayez ce produit!" C'est pas un produit. Juste un outil pour nous aider, parce que maudit que c'est rushant des fois. En plus, c'est gratuit.

Je termine avec une couple de recettes vraiment bonnes et pas très caloriques:
- Saumon avec sauce au yogourt & agrumes. Oh my god, cette sauce-là est tellement bonne. Ça a l'air super gras et cochon à cause que c'est super crémeux, mais c'est du yogourt, donc on pourrait la manger à la cuillère que ça ferait pas de problème. Mon chum me fait ça ce soir, je me lèche les babines d'avance. (Note: dans la recette la cuisson du saumon est vraiment compliquée, nous on le met juste au four une dizaine de minutes pis c'est parfait.)
- Couscous à la courge musquée et au fromage Oka. Ajoutez un peu de poulet si vous voulez, c'est délicieux.
- Pain aux bananes du livre Maybe This Time, de Jennifer Crusie. Bon, d'accord, c'est plein de chocolat et de sucre, mais avec le yogourt qui remplace l'huile, ça revient beaucoup moins calorique. Et c'est bon dans bouche.

Hier ma Wii fit m'a joué une petite mélodie de victoire et mon bonhomme avait le pouce en l'air parce que j'ai enfin passé à la catégorie "normal" plutôt que "surpoids". J'pense que je vais fêter avec des nouveaux jeans, en espérant que ceux-là me tombent pas des fesses en me rendant au magasin.
(sv) sweeping a girl off her feet
J'sais pas si vous le savez, mais des fois dans la vie, j'écoute de la TV. Récemment, c'est surtout de la TV américaine, mais je me suis tapé un peu sur les doigts et j'ai décidé de m'intéresser un peu à la nouvelle fournée d'émissions québécoises.

Les rescapés: Pas mauvais. Je pense que j'aurais mieux aimé que ça soit une comédie, remplie de moments ridicules de "regardez comme cette famille est dépaysée!", même si ça fait un peu cliché. Comme c'est là, je m'en fous un peu du drame, de la mère qui prend des pilules, du flambeur/flambant, de Yan England en homme mystérieux. (Dès que je l'ai vu, j'ai dit "la minute fan club!" et Dom était tout surpris, genre, "comment ça tu le reconnais?!" C'est probablement parce que j'arrive toujours vraiment trop tôt au cinéma.) Aussi, what's up avec le noir et blanc pour les scènes en 1964? Je pense que le linge et le décor en général auraient été suffisant pour nous donner une idée. Surtout avec le gros "1964" dans le bas de l'écran. Ça gosse, le noir et blanc.

Ceci dit, j'ai aimé que les frères et soeur s'aiment (quand le petit est allé chercher sa soeur au pub, quand l'aîné a apporté sa radio à son petit frère pour qu'il écoute le match... j'ai trouvé ça vraiment cute). J'ai aussi aimé Roy Dupuis avec son étui à fusil en bretelle, j'sais pas, je trouve ça vraiment sexy. Et aussi "Y vend des capotes!" "Tu vas m'enlever ça tout de suite, sinon j'appelle la MORALITÉ!" Bref, je vais écouter la semaine prochaine, mais peut-être pas après.

Mauvais karma: Euh. Je sais pas trop quoi dire sur le show. Je vais probablement en écouter encore quelques-uns, parce que je suis une fan finie de Rumeurs, et que juste à voir Geneviève Brouillette dans une scène où elle avait même pas de réplique j'ai crié HÉLÈNE! C'EST HÉLÈNE! comme une demeurée. Aussi parce que j'ai rien d'autre le mercredi à 9h, pouvez-vous croire ça. (J'ai par contre deux affaires à 8h, une à 8h30, et une à 21h30.) Pis aussi, le dialogue était encore bon? J'imagine? Le format était intéressant, pis y'a eu plusieurs répliques savoureuses. Sauf que tsé, j'haïs tous les personnages! Ce sont tous des gens déplaisants que j'aurais zéro envie de connaitre dans la vraie vie. Je me vois mal me dire "oh, j'espère que chose va réussir à coucher avec son beau-fils", ou "j'espère que la chasseuse de tête va sortir avec Rémi-Pierre Paquin!". Contrairement à quand je me disais, mettons, "quand est-ce qu'Esther et Benoît sortent ensemble, doux Jésus". En tout cas. Je soupçonne que les prochaines émissions vont s'empiler sur mon enregistreur numérique jusqu'à ce qu'il y ait une trop grosse tempête de neige pour que je sorte un vendredi soir.

Sinon, vivement Chabotte et fille. C'est loin le mois de janvier.

Mon mariage, chapitre un: Être beau

(sv) sweeping a girl off her feet
IMG_4938
(Toutes les photos sont prises par mon excellente photographe Marjo.)

Choses nécessaires pour être beau à son mariage:
De l'amour et du bonheur. Le gars que j'ai marié est pas mal génial, mes amis. On est corrects.

On a aussi besoin d'autres choses un peu plus matérielles.Collapse )
Prochain chapitre: des fois quand tu te maries tu dois préparer une couple d'affaires. Ou peut-être: où est-ce qu'on s'est mariés. J'ai pas décidé encore. (J'espère que ça sera plus court.)

Accrocher son chapeau

(sv) sweeping a girl off her feet
Copain-mari et moi, ces temps-ci, on cherche une maison. On a emménagé ensemble il y a déjà deux ans en rénovant le sous-sol de la maison parentale (tristement devenue maternelle). On a mis du beau plancher de bois flottant plutôt que l'horrible prélart, on a peinturé les murs couleurs sorbets plutôt que blanc pour faire ressortir la lumière, on a transformé l'ancienne chambre de mon frère en bureau pour mon écrivain. Et surtout, on a tenté tant bien que mal de faire une cuisine avec des comptoirs mobiles du IKEA, un mini-frigo de bar, un four-grille-pain, deux ronds de poêle, et une machine à eau (ben non, y'a pas de lavabo dans notre cuisine).

Disons que ça commence à être un peu pénible. Surtout pour le mari qui est le chef désigné: si c'était rien que de moi, on mangerait des pogos, des pizzas congelées et des céréales tous les jours. Des fois, des toasts. Bref, l'autre jour le breaker a sauté alors qu'on faisait cuire des pogos dans le mini-four. C'était la proverbiale goutte.

On a visité une petite dizaine de maisons depuis Noël, en faisant un blitz la fin de semaine dernière. Et on a trouvé une maison géniale! Quatre grandes chambres au rez-de-chaussée, une entrée indépendante pour l'immense sous-sol où on pourrait louer des chambres pour faire un revenu de plus, à distance de marche de mon bureau, à coté de plein de services. Incroyable! On la revisite et j'ai déjà plein d'idées pour l'améliorer (la salle de bains d'en bas est minuscule, 'faudrait ouvrir la salle à manger plus, etc). Pis là, on fait une offre d'achat, pis elle est refusée. Y veulent pas mon bel argent les vendeurs, y'aiment mieux celui des autres qui font une offre en même temps. (Ici on pense à Marshall: What, another couple? No, pick us, sell it to us, we'll give you so much more money!)

C'est plate. Je sais que la maison était loin d'être parfaite (salles de bains minuscules! Un peu proche d'une artère passante! Salle à manger de fortune dans une chambre!) et qu'on va en trouver une à madné. Mais quand même, quelle montagne russe émotive, les amis. Pis là dans un trip masochiste je passe mon temps à lire Banlieusardises et à avoir hâte de trouver une maison pour faire des bons petits plats et des bébés. Soupir.
(sv) sweeping a girl off her feet
Savez-vous ce qui s'est passé dans l'avion en revenant de Paris? J'écoutais paisiblement des épisodes de Bones, et au milieu du troisième, mon ordi a gelé complètement. J'étais un peu énervée mais pas plus que ça (j'avais aussi apporté de l'excellente lecture, soit Band of Brothers). En arrivant à la maison, toute heureuse de retrouver mes quartiers, j'ouvre mon ordinateur pour voir à peu près la pire chose du monde: un petit point d'interrogation sur un dossier plutôt qu'une bonne vieille pomme. Bref, mon disque dur a sauté, et évidemment, j'avais pas traîné mon disque dur externe en voyage. Byebye, toutes mes photos! Je me suis trouvée nounoune de les avoir toutes effacées de mon appareil photo la veille, mais pour compenser je me suis trouvée intelligente d'avoir blogué à mesure et d'avoir donc les meilleures photos sur mon Flickr. Et aussi j'ai trouvé mon mari génial d'avoir un ordinateur qui ne saute pas, lui. Ce billet (très en retard, mais pas trop) est donc peuplé à 100% de ses photos. Merci chéri!

C'est épeurant les crânesQuelqu'un qui est mort.

Paris, jour 8 et 9: Catacombes, Gladines et Montmartre.Collapse )

It's a small world after all

(sv) sweeping a girl off her feet
Bon, un peu de retard! Tsk tsk tsk, j'suis pas fière de moi. Mais des fois on est pris d'une genre de lassitude, hein? Ça fait beaucoup de voyagement qu'on fait! Et là on revient demain. J'ai bien hâte de retrouver mes amis et mon lit et mes séries TV (ben quoi). Mais en attendant, j'ai une journée très excitante à vous raconter! Mardi on a été à DISNEYLAND! Quel bonheur. Ça faisait vraiment changement du reste du voyage, et je suis un peu une fan énorme de Disney, au cas où vous ayez pas remarqué. Bref, dans ce billet, beaucoup de photos et peu de contenu, parce que que dire de plus que "wow, Disney, c'est très cool"? On verra bien. (Pour ceux qui angoissent à l'idée de ne jamais savoir ce que mon mari et moi on a fait dans nos deux derniers jours, rassurez-vous, je vais sûrement l'écrire d'ici deux ou trois mois. Avec ma ponctualité habituelle. Aussi à venir: billet du mariage avec les superbes photos officielles de ma photographe.)

Disneyland aujourd'hui!En arrivant à Disneyland
Nous et le châteauLe château vu de l'entrée d'Adventureland

Paris jour 7: Disneyland ParisCollapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Envie de bloguer: nulle. On a eu une vraiment grosse journée hier, sur la trotte de 10h à minuit, et j'ai pas eu le temps d'écrire mon blogue. Pis aujourd'hui on a eu une journée vraiment relax à rien faire, pis j'avais pas le goût d'écrire un billet qui disait "on fait rien, bye". Ce n'est que l'idée d'en avoir encore plus à bloguer si je procrastinais encore qui m'a fait ouvrir TextEdit. (D'ailleurs, TextEdit, y reconnaît pas le mot "bloguer". Y veut toujours écrire "bloquer". Ça gosse, TextEdit.)

Bref! Hier! Journée excitante! On s'est réveillés… assez tôt (j'aurais apparemment violemment repoussé Dom quand il m'a dit que le réveil avait sonné et qu'il fallait se lever). J'ai remarqué que tous mes billets commençaient par "on était fatigués, mais on s'est levés quand même", même si on s'en fout. Désolée, les genses! Je me dois de dire toute la vérité! Tout ça pour dire qu'on est allés prendre le RER vers Versailles. Sans déjeuner. Il faisait faim sur le quai de la station St-Michel. Finalement, en arrivant, on est allés au McDo. Ici ils ont des McDos vraiment fancy, avec une section McCafé qui vend des macarons et des desserts comme dans un café normal, et des bornes automatisées pour commander. C'est très perturbant. Heureusement, ma carte visa a pas marché dans leur borne, et j'ai donc pu commander au comptoir sans trop me sentir dépaysée.

Grille doréeFace boudeuse de Dom
La chapelleJe danse dans la salle de bal

Paris jours 5 et 6: Versailles, croisière, Marais, et rien.Collapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Ce matin mon mari et moi on avait planifié faire un tour à Versailles. Sauf qu'on venait d'avoir deux journées vraiment bien remplies (qui m'ont d'ailleurs fait mentir quand j'ai dit dans mon premier billet que je bloguerais pas intensément) pis on se sentait un peu raplapla. Donc on a entendu le réveil à 8h… je me suis levée, pas Dom… et je me suis recouchée après avoir déjeuné. Des fois on a besoin d'un break, surtout quand le milieu de notre matelas est défoncé. PLAISANT. Bref, on a été des visiteurs d'après-midi. Premier arrêt: le musée d'Orsay.

Dom et le moulin de la galetteDom et la vue sur l'horloge

Paris, jour 4: Musée d'Orsay, St-Germain-des-Prés, Nouvelle-Zélande.Collapse )

Allez les Bleus!

(sv) sweeping a girl off her feet
Ce matin je me suis réveillée et il faisait beau. J'ai résisté de peine et de misère à mon envie de secouer mon mari pour qu'on parte faire plein de choses excitantes dans le soleil, jusqu'à ce que je me rappelle que j'étais vraiment fatiguée aussi. (Notre rue est bien centrale et c'est plaisant, mais des fois à minuit et demi y'a des madame qui gueulent VOUS ÊTES TOUS DES ENFOIRÉS avec beaucoup de profusion dans le discours. Soupir.) Bref, on s'est quand même levés plus tôt qu'hier, et mon brave mari est allé nous chercher moult croissants à déguster ce matin avec notre jus d'orange cheap du Monoprix. Ça nous prenait des forces pour affronter la dame de fer!

(Dialogue de ce matin:
Moi: Achète un croissant, une chocolatine et un croissant aux amandes.
Dom: Mais toi qu'est-ce que tu vas prendre?)

Petit déjeunerLa tour (à contre-jour, j'ai du talent)

Paris jour 3: la tour Eiffel et la voie triomphaleCollapse )

Prudent prends garde à ton chapeau

(sv) sweeping a girl off her feet
Quand on a le décalage horaire, c'est-tu normal qu'on se lève à 10h30 le matin? Me semblait qu'on se réveillait tôt, pis que c'était pour ça qu'il fallait essayer de se coucher tard. Mais je dois avoir tort, parce qu'on a dormi comme des bûches, malgré les multiples bruits de notre rue très commerçante qui se réveillait. On s'est quand même sortis du lit pour aller acheter baguette et croissants, ce qui est un gros effort, avec nos six étages à remonter. Demain je laisse mon mari y aller.

Il pleuvait mais on s'est dit COUDON et on s'est dirigés vers Notre-Dame, comme c'est en-dedans, au moins. On essaie de pas faire des musées deux jours de suite parce que c'est un peu intense, et j'ai googlé "quoi faire à paris quand il pleut" sans trop de résultat (une des suggestions: dormir et faire l'amour. Merci dude, pas besoin d'être à Paris pour ça). BREF tout ça pour dire qu'on a suivi les excellentes promenades du guide Michelin dans les îles de la Seine et c'était fort agréable, surtout quand le soleil s'est finalement pointé!

Dom et le pont NeufMoi sur les quais
Nous sur le parvisUn film!

On est passés par le pont Neuf, qui comme-son-nom-ne-l'indique-pas est le plus vieux de Paris. J'ai pris une belle photo pour mimer que dans le temps y'avait des arracheurs de dents sur ce pont-là; au grand plaisir de tout le monde, elle est pas sur Internet. Après on a fait le tour de l'île de la Cité pour atterrir sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Ils tournaient un film. La scène la plus excitante qu'on a vue c'est un petit garçon qui ouvrait son sac à dos. Bientôt dans un théâtre près de chez vous.

Paris, jour 2.Collapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Qui dit mariage dit voyage de noces, et me voici donc à essayer de combattre le décalage horaire parisien en écrivant deux-trois mots. Mari-écrivain (ça rime pu!) et moi on prévoit faire un voyage assez tranquille et j'écrirai donc pas des romans chaque soir comme j'en avais l'habitude, mais quand même, je pouvais pas passer à côté de l'occasion de vous montrer à quel point Dom a le goût de partir en voyage de noces:

Dom est vraiment excité de partir en voyage des nocesDom est modérément excité d'arriver en voyage de noces

Checkez sa petite face! Hihi! Qu'il est enthousiaste mon mari.

Paris, jour 1Collapse )
(sv) sweeping a girl off her feet
Quoi de plus gossant que d'avoir mal au coeur le matin, et donc de peu manger, puis d'être dévorée par la faim à 10h30? Rien. RIEN de plus gossant. En plus, je sais pas c'est qui le tannant au bureau qui mange à 11h30, mais il a toujours des lunchs qui sentent vraiment bon. Je lui en veux. J'aime beaucoup mon traditionnel sandwich-bagel mais ses affaires ont l'air pleines d'épices et des bons légumes et J'AI FAIM seigneur.

Ben oui, j'ai fait un paragraphe complet sur mon appétit. Qu'est-ce que vous voulez, mon habituelle BFF de jasage-et-chialage gabsy est en Allemagne, imaginez-vous don. Je pourrais toujours lui écrire un email pour dire J'AI FAIM, mais je suis pas sûre que ça vaudrait la peine de payer 5 euros pour une demie-heure d'Internet juste pour lire mes fascinantes aventures dans le monde de la faim.

Sinon, hier j'ai reçu la trame sonore de la saison 3 de Battlestar Galactica, et j'ai tellement de plaisir à écouter ça. J'aime le show comme une folle, et écouter la musique me permet de revivre des moments quand je marche dans la rue en prétendant être une Cylon ou la présidente des colonies. J'ai une playlist avec juste des variations du thème de Shape of Things to Come, car c'est si beau. (D'ailleurs, la version de la saison 3, Violence and Variations, est ma PRÉFÉRÉE. Mélange de Shape of Things to Come avec le thème de Lee/Kara? YES PLEASE. Avec un à-côté de nostalgie et tristesse infinie en plus, pratiquement un orgasme auditif.) En plus, le compositeur, Bear McCreary, a un blogue vraiment intéressant et très détaillé sur la trame sonore d'à peu près tous les épisodes des saisons trois et quatre, et j'adore ça lire ça. Il explique comment les différents thèmes sont utilisés/modifiés pour mieux servir l'histoire, et ça me donne envie de tout réécouter en mettant les dialogues sur mute.

À part ça, copain et moi on a commencé Arrested Development dimanche. Et... on aime pas ça. Je me sens seule dans le monde, entourée de gens qui considèrent que c'est dans le top 5 des séries de la décennie. Il a abandonné après deux épisodes, et moi j'en ai écouté cinq sans vraiment de plaisir. JE SUIS ANORMALE, DOCTEUR. Je vais sûrement continuer un peu, parce que euh, j'ai acheté toute la série un jour de rabais sur amazon? Ça m'apprendra à être une acheteuse compulsive. Convainquez-moi que ça vaut la peine!

Finalement, je sais que ceci n'est pas un tumblr mais j'ai vu des concept art pour un peut-être éventuel film de Disney, The Nightingale ou Ramayana (lol vraiment informée) qui se passe en Inde et c'est si beau.
(sv) sweeping a girl off her feet
Hier, pour la troisième semaine en ligne, j'ai pas été voir How to Train Your Dragon. C'est à cause qu'il pleuv-neigeait? Maudit que c'est intense hein, la vie. Mais on arrête pas de me dire que c'est bon, et il passe en anglais (!) à Québec (!!) alors j'ai de la peine de pas y aller. Sauf que des fois, on a juste le goût d'écouter Battlestar Galactica, pis il faut accepter ces instincts-là. (Ce soir c'est le grand évènement de la finale! Dom et moi on fait un party. Not. C'est ça qui arrive quand tu fais juste les écouter sur DVD.)

Sinon, y'a quelque chose dont je veux parler sur ce blogue depuis un mois, mais que je fais jamais parce que je suis lâche, et c'est la trilogie des Darkest Powers de Kelley Armstrong.


C'EST SI BON, mes amis, ces livres. J'ai lu le premier en un après-midi et je me suis précipitée sur amazon pour acheter les deux tomes suivants, parce que je me pouvais pu d'avoir hâte. J'ai lu ça sans arrêt, je me couchais tard, j'écoutais pas de TV (!!!), bref, j'étais craquée mentale. C'est une histoire avec des ~fantômes et plein d'affaires mystérieuses, et honnêtement, d'habitude, je trouve ça plate ces histoires-là. (Mais je me force, parce que je sors avec un auteur de fantasy. Heureusement il est fin avec moi et il écrit aussi des livres sur Facebook pour me satisfaire.) Sauf que dans ces livres-là, les personnages sont tellement awesomes, et normaux, que ça me dérange même pas les fantômes. Je suis trop occupée à trouver que c'est don bin plaisant avoir une héroïne intelligente sans qu'elle soit Superwoman et à trouver ça VRAIMENT EXCITANT dès qu'elle interagit avec le dude qui est de toute évidence son futur mari même s'ils s'haïssent vraiment et qu'il est très laid, ha.

Bref, lisez-le. C'est comme Twilight! Mais comme si Twilight était bon à la place de vraiment mauvais. Ils sont pas en français, en plus, faike ça pratique votre anglais, win-win(-win). Voici une critique plus détaillée, et hilarante, pour vous convaincre.

P.S.: Ma malchance se porte beaucoup mieux. J'ai même eu droit à une soupe aux escargots absolument délicieuse que mes collègues avaient fait avec Jean Soulard, de même gratuite, parce que mes collègues sont fins. La balance karmique est restaurée, de toute évidence.
(sv) sweeping a girl off her feet
Hier, j'ai pris congé. Au bureau, c'est génial, on peut accumuler des heures, et reprendre ces heures-là en jour de congé un peu n'importe quand. Je me suis dit que j'en profiterais comme je prévoyais passer toute la fin de semaine à Montréal (pour voir mon grand-papa qui a 90 ans - il est d'ailleurs très en forme, c'est bien plaisant). Pourquoi donc ne pas relaxer un peu un lundi pendant que tout le monde travaille? Je vais pouvoir faire de la Wii fit et laver mes draps! Quel bonheur!

Erreur. Ça a peut-être rapport avec le fait que mon copain avait deux examens ce jour-là, et que la chance s'est mal répartie entre nous, mais j'ai eu une journée vraiment horrifiante. D'abord, je me suis pété le petit orteil solide en sortant ma Wii fit, probablement une punition cosmique pour pas y avoir touché depuis 55 jours (message de la Wii en l'ouvrant: "Vous vous êtes bien reposé?"). Dom m'a vu et a ri de moi. SAUF QUE, là, il est tout tourné mauve et enflé (mon orteil, pas Dom) et c'est vraiment dégueulasse et douloureux. Je suis présentement en pieds de bas au bureau, c'est dire. (Faux, c'est rien dire. Je suis toujours en pieds de bas dans mon cubicule, haha.)

Ensuite, après avoir lavé toutes mes multiples couvertures, je m'apprête à faire mon lit. En montant le matelas pour rentrer les draps en-d'sous, j'accroche ma main sur la base en métal comme la fille adroite que je suis, et j'entends "cling cling". Imaginez-vous donc que ce charmant petit bruit était le rubis de ma bague de fiançailles qui s'est retrouvé perdu dans les mottons de poussière en-dessous du lit. (Je l'ai retrouvé, avec une pastille pour la gorge qui traînait là, c'est vraiment propre chez moi.) J'ai pété ma bague de fiançailles. Un mois avant le mariage. Évidemment, je me suis roulée en boule par terre en pleurant et en déclarant que c'était un signe qu'il fallait pas qu'on se marie finalement. BEAUCOUP DE PLAISIR. (La madame de la boutique de bijoux était même impressionnée d'à quel point ma bague était brisée! Je niaise pas avec ça!) Rassurez-vous mesdames et messieurs, la bague devrait être saine et sauve d'ici au mariage.

Morale de cette histoire: le lundi, allez donc travailler.

Latest Month

January 2012
S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Tags

Syndicate

RSS Atom
Powered by LiveJournal.com
Designed by Paulina Bozek